République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 

Le “must carry”

Dernière mise à jour le 20/08/2004

On appelle “must carry” l’obligation pour un distributeur de services par câble (un câblo-opérateur tel Noos ou NCNuméricâble) ou par satellite (par exemple, TPS ou Canalsatellite) de reprendre certains services.

Le must carry s’articule en réalité en une double obligation légale :

  • une obligation pesant sur le distributeur - câblo-opérateur ou opérateur de bouquet satellite -de reprendre certaines chaînes ;

  • une obligation pour les chaînes bénéficiant du must carry d’accepter d’être reprises par le transporteur ou le distributeur.

Historiquement, cette double obligation trouve son origine dans la réglementation édictée par la Federal Communications Commission (FCC) américaine, et reprise dans les Cable Acts de 1984 et 1992. Alors que les câblo-opérateurs desservaient près des deux tiers de la population américaine et bénéficiaient d’un quasi-monopole de diffusion, le régulateur américain avait cherché, à travers cette réglementation, à ouvrir aux usagers un accès à des éditeurs de contenus autres que ceux liés aux câblo-opérateurs eux-mêmes.



imprimer
La contribution à l’audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle)
Paquet télécom et Politique du spectre
Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public
La réforme de l’audiovisuel extérieur
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication