République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 

La télévision numérique terrestre (TNT)

Dernière mise à jour le 14/05/2012

La télévision numérique terrestre (TNT), lancée le 31 mars 2005, s’adresse à l’ensemble des foyers qui dépendent de la diffusion hertzienne terrestre pour la réception de la télévision. La réception s’effectue alors, en général, par l’intermédiaire d’une antenne « râteau » installée sur le toit de l’habitation, dont sont équipés environ deux tiers des foyers français.

Après avoir cohabité pendant six ans avec la diffusion analogique terrestre qui lui préexistait, la TNT a définitivement remplacé cette dernière, sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin, le 30 novembre 2011, au terme qui avait été fixé par la loi n° 2007-309 du 5 mars 2007 relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur (voir le passage à la télévision tout numérique).

La TNT a permis aux téléspectateurs d’accéder à une offre numérique avec les bénéfices qui y sont attachés - davantage de programmes et une meilleure qualité d’image et de son -, remplissant ainsi la promesse d’un paysage audiovisuel renouvelé et enrichi. Alors que les foyers ne recevaient qu’un maximum de six chaînes nationales en analogique grâce à l’antenne « râteau », la TNT a permis l’apparition de nouvelles chaînes gratuites pour la première fois depuis 1986. Elle comporte aujourd’hui un ensemble de 18 chaînes gratuites et 10 chaînes payantes (voir l’offre des chaînes). Cette offre a été enrichie, en outre, par des chaînes locales (voir dossier chaînes locales) et par des services de télévision en haute définition (voir dossier télévision haute définition).

Dans la plupart des cas, un simple adaptateur a suffi pour « numériser » le téléviseur et accéder à l’offre gratuite. Ces adaptateurs sont disponibles à un prix modique, à partir de 20 euros. De plus, tous les téléviseurs mis en vente en France sont obligatoirement munis d’un adaptateur TNT intégré depuis le 5 mars 2008.

Aujourd’hui, la TNT couvre plus de 97 % de la population française (voir le calendrier de déploiement de la TNT et zones de couverture). La couverture de chacune des chaînes « historiques » diffusées en mode analogique, toutes reprises en TNT, s’est notamment vue élargie.

Le déploiement de la télévision numérique terrestre s’inscrit dans le mouvement général de numérisation des technologies de l’information et de la communication. La TNT compléter l’offre numérique diffusée par le satellite, le câble, l’ADSL et, plus récemment, la fibre optique. L’extinction de la diffusion analogique fin 2011 a libéré des ressources en fréquences pour de nouveaux services et de nouveaux usages. Les ressources libérées sont désignées par le nom de « dividende numérique » (voir le dossier sur le dividende numérique).



imprimer
La contribution à l’audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle)
Paquet télécom et Politique du spectre
Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public
La réforme de l’audiovisuel extérieur
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication