République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 
:: ARCHIVES - La télévision numérique terrestre (TNT)

L’offre des chaînes

Dernière mise à jour le 2/02/2006

Le numérique est en mesure de séduire les radiodiffuseurs : en effet, sa technologie abaisse les coûts de diffusion par rapport à l’analogique.

Aux côtés des chaînes publiques et de celles des groupes éditeurs des trois chaînes privées hertziennes existantes (TF1, M6 et Canal+), l’offre de la télévision numérique terrestre (TNT) comporte des chaînes de groupes (AB, Bolloré, Lagardère, NRJ, Nextradio ...) qui n’étaient pas présents dans la télévision ou uniquement sur le câble et le satellite.

Les chaînes retenues pour la TNT sont, au 19 juillet 2005 :

La TNT a été lancée le 31 mars 2005 avec une offre de 14 chaînes gratuites. Cette offre a été étendue en novembre 2005 à 18 chaînes gratuites.

Les chaînes payantes doivent démarrer leur diffusion avant le 1er mars 2006 pour se conformer au calendrier défini par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) le 8 juin 2004. Ainsi, deux bouquets sont distribués par Canal+ et CanalSatellite depuis le 21 novembre 2005.

Par rapport à l’offre analogique, l’offre de service public s’enrichit :

  • d’une diffusion sur un canal plein 24h/24 de chacune des chaînes France 5 et ARTE ;

  • de la diffusion d’un nouveau programme en hertzien, France 4 ;

  • de la diffusion de La Chaîne Parlementaire jusque là accessible seulement dans les offres du câble et du satellite.

De plus, M. Jacques CHIRAC, Président de la République, a annoncé, le 22 novembre 2005, que France Ô sera diffusée sur la TNT.

Par ailleurs, M. Renaud DONNEDIEU DE VABRES, ministre de la culture et de la communication, a écrit le 19 janvier 2006 à M. Dominique BAUDIS, président du CSA, pour lui faire part de son avis favorable quant au transfert d’une des chaînes du service public du multiplexe R1 vers un autre multiplexe comprenant déjà des programmes à vocation nationale, dans la perspective de dégager sur le multiplexe R1 la ressource pour la diffusion de programmes de télévision locale.

Il a en outre annoncé, que dans l’hypothèse où le CSA mettrait en œuvre un tel scénario, il demanderait, en application à l’article 26 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée relative à la liberté de communication, d’accorder prioritairement le canal ainsi libéré :

  • à France 3 sur les sites de la TNT dont les zones de couverture correspondent à plusieurs programmes régionaux. Cette ressource supplémentaire permettra d’assurer à chacun la réception du programme de France 3 qui lui est destiné ;

  • à France Ô en région parisienne.



Historique de la sélection des chaînes et de la composition des multiplexes


Pour en savoir plus :

Propos de M. Jacques CHIRAC, Président de la République, à l’issue de la rencontre avec des responsables des chaînes nationales de télévision sur la représentation à l’antenne de la diversité de la société française, le 22 novembre 2005

La liste des chaînes sélectionnées pour la TNT, en date du 19 juillet 2005

L’offre de la TNT s’enrichit de 8 nouvelles chaînes et verra prochainement son déploiement étendu à de nouvelles régions françaises, Communiqué du CSA, 19 juillet 2005

Dossiers de candidatures reçus par le CSA dans le cadre de l’appel aux candidatures lancé le 14 décembre 2004

Appel aux candidatures lancé le 14 décembre 2004 par le CSA

Communiqué du CSA (9 juin 2004) : Synthèse de la consultation publique conduite par le CSA sur le multiplexe R5

Consultation publique lancée par le CSA le 24 février 2004 sur l’utilisation du multiplexe R5


imprimer
La contribution à l’audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle)
Paquet télécom et Politique du spectre
Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public
La réforme de l’audiovisuel extérieur
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication