République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 
Industries culturelles

La révolution numérique entraine un bouleversement des modes de production et de consommation des contenus musicaux, écrits, audiovisuels et, de fait, de leurs modèles économiques.

Dans ce contexte, la création d’un bureau du financement des industries culturelles répond à la nécessité de disposer dans ces domaines, mais aussi dans ceux du marché de l’art, de la mode, du design et de l’économie du spectacle vivant, d’une expertise et d’un ensemble d’outils devant permettre l’accompagnement et le développement de ces secteurs dans un contexte économique, technique et juridique nouveau, marqué qui plus est par une prégnance toujours croissante de l’action de l’Union européenne.

Ce bureau, qui s’inscrit pleinement dans les logiques de transversalité et de mutualisation qui ont présidé à la définition de la nouvelle organisation du Ministère de la culture et de la communication, a donc vocation à collaborer avec la Direction générale de la création artistique et de la diffusion, le Secrétariat général, le Centre national du cinéma et de l’image animée et, au sein de la Direction générale des médias et des industries culturelles, le service des médias et le service du livre et de la lecture. Cette transversalité s’étend naturellement à l’interministériel, notamment en direction du Ministère de l’économie, des finances et de l’emploi, du Secrétariat d’état à l’économie numérique et du Secrétariat d’État aux PME.

Dans le domaine des industries culturelles (musique, cinéma, livre, presse) comme du spectacle vivant, des arts plastiques et du design, l’activité artistique et culturelle menée par des PME et TPE revêt une importance cruciale, car elle est tout particulièrement source de renouvellement de la création et d’enrichissement de la diversité culturelle. Ces PME et TPE culturelles ont des besoins en financement semblables à celles d’autres secteurs économiques, mais qui ne sont pas nécessairement pris en compte aujourd’hui de manière réfléchie pour l’ensemble du secteur, ce qui plaide pour le développement de méthodes de travail partagées autour de sujets transversaux à l’ensemble des disciplines concernées.

Le développement de financements en faveur de la création dans sa toute diversité par des outils propres à soutenir l’investissement des entreprises (crédit d’impôt, accès facilité au crédit, investissement des particuliers), le développement d’une offre culturelle en ligne légale riche, innovante et accessible par le public le plus large (avec notamment la mise en œuvre des préconisations retenues de la mission « Création et Internet », qui ont été présentées le 6 janvier dernier par son président Patrick Zelnik), la prise en compte de la dimension européenne et internationale mais aussi des politiques publiques menées en direction de ces secteurs par les collectivités territoriales constitueront des éléments importants de la feuille de route de ce bureau.

Le Midem, marché international de l’industrie musicale, qui se tiendra du 23 au 27 janvier 2010 à Cannes, sera l’occasion pour la Direction générale des médias et des industries culturelles de présenter les premières orientations en la matière pour le secteur de la musique enregistrée.

Conjointement avec ces actions tendant à améliorer le financement des industries culturelles, le mécénat à caractère culturel constitue également un outil puissant concourant au développement de l’économie culturelle dans le sens le plus large.

La Mission du mécénat a pour rôle de coordonner et de professionnaliser l’action du ministère et des acteurs culturels en la matière de mécénat afin de développer la pratique du mécénat et sa contribution à l’économie culturelle. A cette fin, elle organise la diffusion et la pédagogie autour des dispositions législatives et réglementaires tant auprès des acteurs culturels, bénéficiaires du mécénat, que des mécènes et donateurs potentiels. Elle développe et anime à ce titre le « cercle des mécènes et donateurs » du ministère, et susciter et aide à la création de fondations, Elle contribue également à la réflexion sur l’évolution des dispositifs législatifs et réglementaires, dans le cadre de l’harmonisation européenne des législations,

Pour en savoir plus :
-  Le crédit d’impôt phonographique
-  Le MIDEM
-  Le rapport de la mission « Création et Internet »
-  Le mécénat culturel



Le crédit d’impôt en faveur de la production phonographique
Action territoriale
La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (HADOPI)
Le jeu video
Le secteur de la musique enregistrée
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication