République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 
:: Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public

:: Le contrat d’objectifs et de moyens (COM) d’Arte-France

Le troisième COM d’Arte France (2012-2016)

Dernière mise à jour le 16/05/2012

Le COM 2012-2016 d’ARTE France a été signé le 6 décembre 2011. Il traduit la stratégie pluriannuelle d’ARTE France dont les axes principaux sont les suivants :

  • S’affirmer comme le média global de référence pour la culture et la création européenne autour d’un large public

Fidèle à son ambition éditoriale et à son engagement dans la création, ARTE entend s’imposer comme référence de qualité en proposant des programmes originaux, exigeants et innovants. Il ne s’agit pas seulement d’être une exception dans l’offre culturelle, télévisuelle et médiatique, mais aussi de favoriser la production d’œuvres culturelles européennes ainsi que l’émergence d’auteurs, de genres et de programmes nouveaux. Dans ce cadre, plus des 3/4 du budget de programmes seront destinés à la production d’œuvres originales.

  • Renforcer les liens d’ARTE avec ses publics et élargir l’audience

La reconquête du public est au cœur de la stratégie 2012-1016 d’ARTE. La relance éditoriale, à travers la mise en place d’une nouvelle grille de programmes début 2012, doit permettre à la chaîne de fidéliser ses téléspectateurs et d’élargir son audience. Plus lisible et fortement enrichie en journée, cette grille compte notamment un nouveau rendez-vous culturel le dimanche après-midi, une nouvelle case de documentaires en semaine et davantage de programmes inédits.

  • Créer un nouveau modèle de télévision grâce aux nouveaux médias

ARTE France, qui a acquis au cours du précédent COM une forte notoriété dans le domaine numérique, souhaite poursuivre ces développements et renforcer sa position de leader de la télévision en ligne. Elle explorera les nouvelles possibilités d’Internet : une meilleure circulation des œuvres grâce aux nouveaux vecteurs de diffusion comme la télévision de rattrapage et la télévision connectée, l’expérimentation des créations audiovisuelles ou encore l’enrichissement des plate-formes thématiques sur Internet. Le budget consacré à ces développements numériques augmentera en moyenne de 30% par an.

  • Améliorer et moderniser la gestion d’ARTE France

Pour la période 2012-2016, l’entreprise entend poursuivre l’amélioration de sa gestion et l’adapter à l’ère du numérique. Elle fera converger les compétences entre l’antenne et les nouveaux médias, s’attachera à rechercher de façon permanente l’efficacité et les économies et développera la coordination au niveau du groupe.




imprimer envoyer

La contribution à l’audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle)
Paquet télécom et Politique du spectre
Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public
La réforme de l’audiovisuel extérieur
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication