République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 
:: Les secteurs interdits de publicité télévisée

Les justifications

Dernière mise à jour le 9/10/2003

  • La restriction de la publicité télévisée vise à privilégier d’autres supports de publicité. Les entreprises des secteurs interdits de publicité télévisée se tournent vers la radio et la presse, mais aussi l’affichage ou le hors média. L’interdiction de publicité favorise ainsi le pluralisme des médias. C’est la raison essentielle de la restriction portant sur le secteur de la distribution.

  • L’exclusion de la publicité est destinée à éviter que les acteurs les plus importants mettent à mal les plus faibles, compte tenu du coût élevé de la publicité télévisée, et que soient ainsi favorisés des phénomènes de concentration. C’est l’objet essentiel de l’interdiction portant sur le secteur du cinéma qui vise à protéger la diversité culturelle. C’est ce même objectif qui a conduit à n’ouvrir que partiellement la publicité pour le secteur de l’édition aux seules chaînes du câble et du satellite.

  • L’interdiction de publicité télévisée concernant la presse répondait également au souci de préserver une certaine éthique économique, dans un secteur construit, depuis 1945, sur des principes de solidarité professionnelle et une certaine défiance à l’égard du marché.




imprimer envoyer

La contribution à l’audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle)
Paquet télécom et Politique du spectre
Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public
La réforme de l’audiovisuel extérieur
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication