République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 
:: Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public

:: Le contrat d’objectifs et de moyens (COM) de France Télévisions

Le deuxième COM de France Télévisions (2007-2010)

Dernière mise à jour le 11/07/2007

Le deuxième contrat d’objectifs et de moyens (COM) de France Télévisions négocié avec l’État pour la période 2007-2010 a été signé le 27 avril 2007.

Il s’articule autour des axes suivants :

  • Une stratégie éditoriale renforçant la spécificité et la valeur ajoutée de service public de France Télévisions au sein du paysage audiovisuel

Au sein d’une offre de télévision de plus en plus abondante grâce à la TNT, les objectifs éditoriaux de France Télévisions ont été déterminés en examinant la valeur ajoutée de service public que le groupe peut y apporter. France Télévisions devra ainsi accentuer son investissement en faveur de la création audiovisuelle et cinématographique : le montant des investissements de la création progressera sur la période à un rythme au minimum égal à celui de l’accroissement de la ressource publique et devra croître de 100 M€ par rapport à 2005 à la fin du COM, au moment de l’extinction de la diffusion analogique.

Ces investissements devront permettre de renforcer la diversité des formats notamment en fiction française et favoriser de nouvelles écritures grâce à un effort de France Télévisions sur la part des dépenses de création audiovisuelle consacrée à l’écriture et développement. Ces efforts sur les formats et l’écriture permettront au groupe de favoriser la modernisation de la fiction française qui reste encore trop peu développée au regard des comparaisons internationales, d’une part, et le rééquilibrage de la structure de son public, notamment vers les jeunes adultes particulièrement séduits par les fictions américaines des autres chaînes, d’autre part.

Sera également inscrit dans le COM le résultat des négociations en cours sur l’assouplissement des jours de diffusion du cinéma à la télévision

Enfin, s’agissant du spectacle vivant, les obligations de diffusion de spectacles vivants inscrites dans les cahiers des missions et des charges de France 2 et France 3 ont été modifiées afin de mieux valoriser la diffusion de spectacles aux heures de grande écoute et les émissions autour du spectacle adaptées à l’écriture télévisuelle pour en élargir le public (florilèges de spectacles).

  • Un rôle moteur dans le développement des nouvelles technologies audiovisuelles

Dans le cadre de la politique volontariste de développement des nouvelles technologies audiovisuelles conduite par le gouvernement, France Télévisions devra jouer un rôle moteur dans la généralisation de la diffusion numérique sur le territoire dans la perspective de la fin de la diffusion analogique en 2011, mais aussi dans l’introduction de la télévision haute définition (HD), de la télévision mobile et le développement de la vidéo à la demande (VOD), pierre angulaire de la lutte contre le piratage des œuvres.




imprimer envoyer

La contribution à l’audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle)
Paquet télécom et Politique du spectre
Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public
La réforme de l’audiovisuel extérieur
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication