République française Ministère de la culture et de la communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - www.dgmic.culture.gouv.fr
 
accueil presse écrite audiovisuel services en ligne industries culturelles la ddm
 
:: Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public

:: Le contrat d’objectifs et de moyens (COM) d’Arte-France

Le deuxième COM d’Arte France (2007-2011)

Dernière mise à jour le 11/07/2007

Le deuxième COM d’ARTE France a été négocié avec l’Etat pour la période 2007-2011. Les objectifs de l’entreprise ont été déterminés en examinant sa valeur ajoutée de service public au sein du paysage audiovisuel. Pour ce faire, ARTE France s’engage dans deux directions :

  • renforcer son engagement en faveur de la création audiovisuelle et cinématographique, française et européenne ; et chercher dans le même temps à élargir son public et à consolider son audience, en particulier sur les jeunes actifs.

ARTE France accentuera ses efforts en faveur de la fiction française, genre actuellement peu développé en regard des comparaisons internationales. A partir de 2008, la chaîne s’engage à produire deux séries par an (de 6 x 52’ ou 8 x 52’). Concernant le cinéma, le COM prévoit que l’engagement de production de la chaîne en cinéma français et européen passera de 3,2% à 3,5% du chiffre d’affaires de la société en 2011. ARTE France s’attachera également à renforcer l’innovation des programmes, notamment en doublant la part des dépenses de production consacrées aux conventions de développement.

  • jouer un rôle moteur dans le développement des nouvelles technologies audiovisuelles

Dans le cadre de la politique volontariste conduite par le gouvernement, ARTE jouera un rôle moteur dans le progrès des nouvelles technologies audiovisuelles. La chaîne contribuera à la généralisation de la diffusion numérique sur le territoire dans la perspective de la fin de la diffusion analogique en 2011, participera à l’introduction de la télévision haute définition (HD), à celle de la télévision mobile et au développement de la vidéo à la demande (VOD), pierre angulaire de la lutte contre le piratage des œuvres.




imprimer envoyer

La contribution à l’audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle)
Paquet télécom et Politique du spectre
Les contrats d’objectifs et de moyens des organismes de l’audiovisuel public
La réforme de l’audiovisuel extérieur
Ressources en ligne

Lettre d'information | Liens | Contacts | Mentions légales | Poste(s) à pourvoir
Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la culture et de la communication